Qui sommes-nous?


 

En Janvier 2015, Charlie Hebdo est attaqué. 

Heurtés, déboussolés, sonnés, abasourdis, chacun.e d'entre nous l'est. 

Que faire? Faut-il rester là à regarder ou ne pas vouloir regarder? Ecouter ou ne pas vouloir écouter?

Le besoin d'entendre les gens parler, expliquer, se raconter se fait pressant. 

En 2016, nous participons au projet Tour Réservoir, un projet de web série, porté par le collectif LFK's et le Volcan, Scène nationale havraise. Le projet porte sur la vie des femmes dans les quartiers de grand ensemble. Nous y réalisons des entretiens auprès des habitantes. 

 

De ces deux événements, naît une envie d'approcher le monde autrement. La démarche ne sera ni artistique, ni sociologique, mais à la croisée de ces chemins. 

 

L'association les Cueilleurs d'Histoires est née. Depuis 2017, nous réalisons des projets basés sur ce que chacun.e nous raconte afin de valoriser cette parole.

 

Ecouter les mots, les histoires des autres, tenter de les démêler, de les comprendre, de leur donner corps, vie et sens, voici le projet porté par les Cueilleurs et Cueilleuses, parce que chacun.e d'entre nous est porteur.euse de mots, d'envies de partage, d'envies de se faire comprendre.

Dépasser les affirmations à l'emporte-pièce, creuser les points de vue et les assertions pour toucher le fond des choses, c'est notre projet.

Les sujets sont parfois graves, parfois légers, tantôt drôles, tantôt tristes; tout le monde est capable de s'exprimer individuellement ou en groupe sur des sujets rebattus (en apparence) ou nouveaux (en apparence).

 

Nous encourageons également dans nos projets, une expression au-delà des mots, celle de l'oeil, de la main, des oreilles, du nez. Raconter, c'est faire appel à tous ses sens.